Publicité
E-mailPrintFacebookTwitter

Les huiles essentielles pourraient s'inscrire dans une stratégie de prévention

V.Noël
30 avr 2018

Utiliser les huiles essentielles en complément d'une stratégie de renforcement des défenses naturelles de la plante semblerait intéressant. Témoignage d'Éric Petiot, formateur.

DR
« Avant toute chose, l’objectif est de renforcer la résistance des plantes avec des préparations élicitrices qui stimulent leurs défenses naturelles", explique Eric Petiot, formateur.

Formé à l’horticulture, à l’ethopharmacologie et à la biochimie, Éric Petiot s’intéresse depuis longtemps à la santé des végétaux, et à la façon de les soigner "par les plantes". Il dispense de nombreuses formations. Elles séduisent de plus en plus d’agriculteurs, qui viennent s’imprégner de son expérience, très éloignée des techniques et discours classiques. Pour le formateur, les huiles essentielles ont une place en tant que traitement phytosanitaire, mais dans une stratégie plus large de prévention des attaques et seulement en dernier recours. « Avant toute chose, l’objectif est de renforcer la résistance des plantes avec des préparations élicitrices qui stimulent leurs défenses naturelles », explique-t-il.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés
Publicité