Publicité
E-mailPrintFacebookTwitter
Blé tendre

Les vagues de chaleur aux États-Unis et dans l’UE ont fait grimper les cours des céréales

La rédaction
27 juin 2017

Les cours du blé tendre sur les places à terme européenne et physiques hexagonales ont gagné du terrain d’une semaine sur l’autre, soutenus par la fermeté de ceux du blé américain sur Chicago. Les températures élevées de part et d’autre de l’Atlantique ont constitué le principal élément haussier. Aux États-Unis, seulement 41 % des cultures de printemps sont jugées dans un état "bon à excellent" en semaine 24, contre 45 % la semaine précédente, d’après l’USDA. En blés d’hiver, 49 % des plantes sont dans un état "bon à excellent" en semaine 24, contre 50 % en semaine 23, rapporte la même source. Enfin, 28 % des parcelles sont coupées. Dans l’Hexagone, les conditions de cultures sont "bonnes à très bonnes" dans 68 % des cas en semaine 24, contre 74 % en semaine 23, d’après Céré’Obs.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés
Publicité