Publicité
E-mailPrintFacebookTwitter

L’orge Etincel perd sa tolérance à l’helminthosporiose

C.Gloria
14 déc 2017

L’helminthosporiose dont être combattue avec une variété de modes d’actions pour éviter le développement de souches résistantes à des fongicides.

BASF
Les fortes pression en helminthosporiose sur orge nécessitent l'utilisation de produits contenant une strobilurine.

On ne peut plus trop compter sur le caractère de tolérance variétale à l’helminthosporiose de l’orge d’hiver Etincel. « Cette variété qui plaît aux brasseurs et qui constitue plus de la moitié des orges brassicoles d’hiver se révèle dorénavant sensible à l’helminthosporiose (Pyrenophora teres), informe Jean-Yves Maufras, Arvalis. Nous avions décelé de premiers cas en 2016 de cette perte de tolérance et, en 2017, nous l’avons retrouvé un peu partout. En conséquence, la stratégie de protection de cette orge nécessite l’utilisation de programmes ou produits associant une strobilurine (QoI) à des SDHI. Elle est reprise déjà sur la majorité des autres orges.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés
Publicité