Publicité
E-mailPrintFacebookTwitter

Maïs : le CEPM refuse le nouveau contingent ukrainien

Agra
16 mai 2017

Le CEPM (interprofessions européennes du maïs) a appelé, le 5 mai, le Parlement européen à refuser la mise en place d’un nouveau contingent à droit nul envers l’Ukraine. Il estime que ce contingent de 650 000 t, s’il était accordé, « serait un nouveau coup dur porté aux producteurs de l’UE […], confrontés depuis trois ans à une crise des prix ».

La lecture de cet article est réservée aux abonnés
Publicité