Publicité
E-mailPrintFacebookTwitter
BLÉ TENDRE

Marché un eu plus actif et toujours très offert en céréales sur la scène internationale

Kévin Cler et Rodolphe de Ceglie
04 avr 2017

Les cours du blé tendre ont une nouvelle fois perdu du terrain d’une semaine sur l’autre, le marché mondial restant bien approvisionné et les conditions climatiques favorables aux cultures de blé chez les grands producteurs mondiaux. Le CIC estime la production mondiale 2016/2017 à 754 Mt en mars (752 Mt en février). Une première projection apparaît pour 2017/2018, et atteint 735 Mt, d’après la même source. Les stocks 2016/2017 grimpent de 3 Mt d’un mois sur l’autre, à 239 Mt (234 Mt en 2017/2018). Le conflit entre la Russie et la Turquie ainsi que les refus égyptiens de cargos de blé tendre russe ont aussi pu peser sur les prix mondiaux. Néanmoins, l’Iran a indiqué qu’elle pourrait acheter russe. En Inde, les cultures évoluent dans de bonnes conditions.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés
Publicité