Publicité
E-mailPrintFacebookTwitter

Morte saison sur le marché des engrais

Christine Rivry
15 juin 2006

NON SURPRENANT, l’entrée en morte saison ne va pas permettre cette année de retrouver les niveaux de prix de l’an dernier.

Pression maintenue sur les prix des engrais

En effet, la flambée des matières premières –énergétiques en premier lieu – continue plus que jamais à plomber les cours des engrais azotés, phosphoriques et potassiques, notamment ceux de l’ammonitrate. Ainsi, les fabricants se basent d’ores et déjà sur des hausses de cinq euros la tonne par mois. En ammonitrate 33.5, les prix ont donc subi un bond de 23 centimes d’euros par rapport à ceux de l’an dernier à la même époque où ils se situaient à 178 euros la tonne.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés
Publicité