Publicité
E-mailPrintFacebookTwitter
Commerce européen

Nutrition animale européenne : la France décroche

Yanne Boloh
02 juil 2018

Dans une Europe de la nutrition animale en croissance, la France garde sa troisième position mais l’écart se creuse avec les deux leaders, l’Allemagne et l’Espagne, quand la Pologne prend le leadership en volailles.

F. d'Alteroche/ Réussir
La production européenne d'aliments pour ruminants a progressé de 3,5 % en 2017 par rapport à 2016.

Avec 159,1 Mt de fabrications en 2017, la production européenne d’aliments pour animaux a augmenté de 1,5 % par rapport à 2016, sous l’effet d’une progression en ruminants (+3,5 %) et d’une évolution modérée en volailles (+1,4 %) et porcs (+1 %). Pour ces derniers, l’effet persistant de la fièvre porcine africaine en Europe de l’Est tempère la reprise, sauf en Pologne (+7 %). 

En ruminants, la situation est contrastée avec des croissances record dans les pays d’Europe du Nord et une stabilisation au Sud, sauf en Espagne (+1,9 %). À l’Est, seules la Pologne et la Bulgarie gagnent du terrain (+8 %). 

La lecture de cet article est réservée aux abonnés
Publicité