Publicité
E-mailPrintFacebookTwitter

Nutrition animale : les volumes mondiaux progressent mais l’Europe peine

Yanne Boloh
14 mar 2017

L’épizootie d’influenza aviaire explique en partie le déclin de la production d’aliments du bétail de l’Hexagone.

Selon la récente enquête annuelle Alltech, la production industrielle mondiale d’aliments pour animaux a dépassé pour la première fois le milliard de tonnes en 2016 avec un dynamisme marqué de la zone Asie mais des relais de croissance également dans l’est de l’Europe. De son côté, l’Association européenne des fabricants d’aliments (Fefac) note que la production dans l’UE à 28 a souffert l’année dernière d’une baisse de 1 % pour s’établir à 153,4 Mt. Le bloc des 28 reste donc une puissance incontestable dans les productions animales mondiales, malgré les épisodes difficiles de l’an dernier, notamment en France. L’épisode 2016 de l’influenza aviaire a ainsi dégradé les volumes en aliments volailles de quelque 4 % dans l’Hexagone.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés
Publicité