Publicité
E-mailPrintFacebookTwitter

Oléoprotéagineux : « La protéine végétale, sujet majeur qui va monter », selon Arnaud Rousseau (Avril et Fop)

Valérie Noël
21 déc 2017
Fop
Arnaud Rousseau, président d'Avril et de la FOP. « Nous ne sommes plus dans des flux poussés par la production mais dans des flux tirés par les besoins du consommateur."

Les biocarburants de première génération n’ont plus le vent en poupe, en témoigne les débats qui agitent Bruxelles comme Strasbourg. Mais ils restent un point d’appui majeur pour la filière oléoprotéagineuse dans l’Hexagone. Avec un résultat net consolidé négatif de 51 millions d’euros sur 2016, Avril, l’outil industriel de la filière et le numéro 1 du secteur de la transformation des oléagineux en France, est en difficulté. Détenir ce géant national est-il toujours une force pour les producteurs ? « Compte tenu du poids d’Avril dans la filière, nous avons la chance de pouvoir avoir une approche globalisante des coûts logistiques et de l’outil industriel », répond Arnaud Rousseau, son président, également président de la FOP (producteurs d'oléoprotéagineux).

La lecture de cet article est réservée aux abonnés
Publicité