Publicité
E-mailPrintFacebookTwitter
Colza

Pas d’accord sur la base 42

Kévin Cler
02 mai 2017

Les opérateurs européens, réunis le 25 avril à Paris, n’ont pas pu se mettre d’accord sur un changement des spécifications du contrat à terme Euronext de colza, notamment du fait de l’opposition allemande.

« Euronext informe la réouverture, le 2 mai 2017, des échéances août et novembre 2019 du contrat à terme colza en base 40 », s’est exprimé la bourse européenne, le 26 avril. Ainsi, la réunion du 25 avril entre Euronext et les opérateurs européens n’a débouché sur aucun accord concernant un éventuel passage en base 42, que ce soit sur le marché physique ou à terme. L’une des raisons est l’opposition d’opérateurs germaniques, notamment la fédération allemande des producteurs d’oléoprotéagineux (Ufop). « Les producteurs allemands de colza sont contre un passage en base 42 sur Euronext et le marché physique. Depuis plusieurs décennies, ils sont habitués à travailler en base 40 », témoigne Stephan Arens, directeur général de l’Ufop.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés
Publicité