Publicité
E-mailPrintFacebookTwitter

PNA : se diversifier pour diminuer la dépendance au trafic céréalier

06 fév 2018

En 2018, les ports de Caen-Ouistreham et Cherbourg, qui constituent les Ports normands associés (PNA), poursuivront leurs efforts de diversification des trafics conventionnels afin de diminuer leur dépendance au trafic Céréales. Parallèlement, les travaux d’embectage (dispositif de guidage d’une écluse) sur Caen-Ouistreham, prévus à l’automne, permettront d’augmenter le trafic de manière sensible. En 2016/2017, le trafic agroalimentaire (des céréales et des engrais pour l’essentiel, sur le port de Caen-Ouistreham) n’a atteint que 249 592 t, contre 441 830 t en 2015/2016, du fait principalement de la mauvaise récolte de 2016. Sur le premier semestre 2017/2018, les chargements ont doublé d’une campagne sur l’autre, à 181 288 t. De plus, « la récolte 2017, qui présente une qualité excellente avec des volumes satisfaisants, laisse augurer un premier semestre 2018 plus conforme aux volumes habituels traités », précise le communiqué de PNA.

Publicité