Publicité
E-mailPrintFacebookTwitter

Pojet de loi EGalim : pour Philippe Pinta, « l’indicateur c’est le rendu Rouen »

Rodolphe de Ceglie
30 juil 2018

« On est bien embêtés avec ce sujet », a reconnu le président de l’AGPB, Philippe Pinta, lors d’un point presse le 26 juillet, au sujet des indicateurs de coût de production et de marché que l’interprofession céréalière doit remettre prochainement au gouvernement dans le cadre du projet de loi sur les États généraux de l’alimentation. « L’indicateur en blé tendre, c’est le rendu Rouen. Nous travaillons sur ces indicateurs avec Intercéréales mais on ne peut ignorer le prix mondial. »

 

La lecture de cet article est réservée aux abonnés
Publicité