Publicité
E-mailPrintFacebookTwitter

Préparer l’après Basta F1 en pomme de terre

Christian Gloria, C. G.
27 juil 2017

Le futur du défanage de la pomme de terre va passer par la disparition d’un défanant chimique majeur et s’orienter vers un recours plus important au broyage.

B. Houilliez
Le broyage doit laisser 15-20 centimètres de tiges pour rendre efficace l'utilisation d'un produit chimique ensuite pour parachever l'efficacité du défanage.
B. Houilliez
L'utilisation de pneus comme roule butte derrière un broyeur permettra de limiter les risques de crevassement des buttes, préjudiciables à la qualité des tubercules.

L’herbicide Basta F1 va passer à la moulinette en tant que défanant de la pomme de terre…. mais pas cette année. Avec l’herbicide Réglone 2 (qui pourrait subir aussi de futures restrictions), Basta F1 constitue la base du défanage des pommes de terre pour la majorité des producteurs. « Les deux produits sont surtout utilisés en première intervention dans un programme de défanage. Réglone 2 est en particulier intéressant car il détruit bien le feuillage. Mais on peut remplacer l’utilisation d’une telle spécialité chimique par un broyage mécanique, souligne Benoît Houilliez, chef du service pomme de terre à la chambre d’agriculture du Nord-Pas-de-Calais.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés
Publicité