Publicité
E-mailPrintFacebookTwitter
Maïs

Quelques ventes sur le nord-UE

La rédaction
02 mai 2017

Les prix du maïs reculent légèrement sur le rapproché, faute d’activité significative dans l’Hexagone. Le manque d’eau dans les parcelles françaises génère quelques inquiétudes, insuffisantes toutefois pour faire monter les cours pour le moment. La marchandise reste peu compétitive aux yeux des Fab. Quelques expéditions vers le nord-UE sont rapportées. Dans les champs, les semis sont faits à 76 % (24 % en 2016).

Orge de mouture

L’orge compétitive en formulation

Les cotations des orges fourragères ont été fermes, compte tenu de la demande portuaire et de celle des Fab sur l’intérieur. Les prix du blé tendre ayant monté, la nutrition animale se tourne également vers l’orge, attractive en formulation.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés
Publicité