Publicité
E-mailPrintFacebookTwitter

Réforme de la Pac : un texte de parlementaires met de côté les assurances prix

Agra
28 fév 2017

La commission des affaires économiques de l’Assemblée nationale a voté le 22 février une proposition de résolution européenne, dans laquelle les députés Jean-Luc Bleunven (PS) et Michel Piron (UDI) soutiennent des outils de stabilité, et écartent l’assurance prix, les prix garantis et les systèmes de quota. Ces deux derniers seraient « contradictoires avec le renouvellement des générations, les prix garantis formant une barrière à l’entrée renforcent le poids de l’investissement », a justifié le rapporteur Karine Daniel (PS). L’assurance prix, nécessite « un système mixte privé public (dans lequel) c’est souvent le système public qui réassure le système mis en place par le privé ».

La lecture de cet article est réservée aux abonnés
Publicité