Publicité
E-mailPrintFacebookTwitter

Semences certifiées ou fermières : faire le bon choix

Lucie Debuire
05 juin 2017

À l’heure des semis, choisir entre des semences certifiées ou fermières peut s’avérer un vrai casse-tête, sachant que sur le plan économique, un différentiel de 30 % peut exister entre les deux. Éclairages.

J.-C. Gutner
Les semences certifiées sont livrées clé en main.

Semences certifiées ou semences de ferme ? La question taraude bon nombre d’agriculteurs lors des semis du blé tendre. « La première raison pour laquelle les agriculteurs choisissent les semences de ferme, est économique », annonce Sylvain Ducroquet, président du syndicat des trieurs à façon français (Staff). Avec des semences fermières, l’agriculteur peut espérer économiser jusqu’à 30 % par rapport aux prix des semences certifiées (voir l’exemple ci-contre). Si cet écart est important, « c’est parce que la recherche variétale n’est pas financée de la même manière dans les deux systèmes », estime Thierry Momont, président de la section céréales du Gnis et directeur de KWS Momont.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés
Publicité