Publicité
E-mailPrintFacebookTwitter

Tendance céréales et oléagineux

Voir p. 8 et p. 9
28 fév 2017

Les cours des céréales hexagonales évoluent peu. La baisse de l’euro redonne de la compétitivité à nos origines, permettant aux prix français de se rapprocher de ceux des origines mer Noire. L’épidémie de grippe aviaire bride les échanges en maïs. En colza, les cotations dégringolent, sous la pression des huiles et du soja américain.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés
Publicité