Publicité
E-mailPrintFacebookTwitter

Tendances céréales et oléagineux

Voir p. 4 et 5
01 aoû 2017

Les cotations des céréales à pailles ont peu évolué entre les semaines 29 et 30, tiraillées entre la bonne tenue de l’euro par rapport aux autres monnaies, qui pénalise la compétitivité des produits français à l’international, et les mauvaises conditions de récoltes dans certains pays de l’UE (Allemagne, Espagne). En colza et en maïs, les prix régressent sur le rapproché.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés
Publicité