Publicité
E-mailPrintFacebookTwitter

Ukraine : le gouvernement veut réorienter les aides vers les fermes moyennes

Valérie Noël, V. N.
02 juil 2018

Un peu plus argenté qu'il n'a pu l'être, l’État ukrainien a relancé un programme d’aides à l’agriculture, un secteur largement délaissé ces dernières années. Comme en Russie, le gouvernement vise le développement des fermes de taille moyenne. La tâche est ardue.

M. Lee
Les exploitations en cultures sont moins soutenues par le gouvernement que les fermes d'élevage.

En Ukraine, mieux valait ces dernières années ne pas compter sur l’État lorsque l’on était agriculteur. La guerre qui sévit depuis 2014 dans le Donbass, à l’est du pays, a contribué à affaiblir l’économie, en crise. Très endetté, l’État a considérablement réduit les soutiens à l’agriculture. De 530 millions de dollars en 2014, les fonds destinés à la politique agricole et alimentaire sont passés à 40 millions en 2016. Les avantages fiscaux dont bénéficiaient les exploitations agricoles se sont également réduits : l’impôt unique fixe fondé sur la valeur du foncier agricole qui prévalait depuis 1998 ne se substitue plus qu’à trois taxes (impôts sur les bénéfices, taxe foncière, redevance sur l’eau). Les agriculteurs sont sinon soumis aux mêmes contraintes que les autres entreprises.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés
Publicité