Publicité
E-mailPrintFacebookTwitter
Porc

Une ambiance bien plus sereine que l’année dernière HAUSSE

Laure-Anne Lefebvre, Laure-Anne Lefebvre
10 jan 2017

C’est sur une note de fermeté que l’année 2017 a commencé pour les éleveurs français. Entre un commerce régulier jusqu’à Noël et l’absence de jour chômé en décembre, les disponibilités en ce début janvier se révèlent très modérées. Bien plus que l’an dernier, quand les stocks en élevage comme dans les frigos battaient des records. Un net allégement du marché qui se retrouve aussi chez nos voisins, en particulier allemands, autorisant une hausse des cours.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés
Publicité