Publicité
E-mailPrintFacebookTwitter

Une PAC revue mais pas réformée

V. N.
07 sep 2017

Réunis en conseil à Tallinn, en Estonie, les ministres européens de l’agriculture ont débattu le 4 septembre des aspects agricoles du règlement Omnibus. Sur la table depuis de nombreux mois, ce texte de la Commission européenne a été imaginé pour simplifier la PAC. Le Parlement européen et un certain nombre d’organisations y voient une occasion de réformer plusieurs points du règlement actuel… Mais pas les ministres des 28.

À ce stade des négociations, plusieurs d’entre eux souhaitent avant toute chose une entrée en vigueur rapide du texte, soit au 1er janvier 2018. Et pour ce faire, ils préfèrent ne pas aller trop loin.

Très peu de propositions du Parlement seraient retenues. Le seuil de pertes de revenu déclenchant la mise en route des outils de gestion des risques ne baisserait pas à 20 % et resterait à 30 %. Le renforcement de l’organisation des producteurs au sein des filières agroalimentaires ne serait plus à l’ordre du jour. Le dernier débat institutionnel relatif aux sujets agricoles du règlement est prévu le 12 octobre.

Publicité