Publicité
E-mailPrintFacebookTwitter

Vivéa souhaite former au changement climatique

Lucie Debuire
14 déc 2017

En partenariat avec l’Ademe, Vivéa souhaite intégrer les enjeux climatiques dans les formations mises à disposition des agriculteurs. Présentation d’un exemple en Dordogne.

L.D.
Lors de l'atelier Vivéa du 23 novembre, les formateurs ont exposé leurs manière de former les agriculteurs aux techniques alternatives afin de réduire les conséquences du changement climatiques.

Vivéa, organisme de gestion des fonds pour la formation des entrepreneurs agricoles, promeut l’adaptation du monde agricole aux changements climatiques par la formation. « Les nombreuses études ont démontré que nous étions incapables de maintenir l’objectif de diviser par quatre les émissions de gaz à effet de serre sans l’agriculture, a déclaré Jérôme Mousset chef du service agriculture et forêt à l’Ademe, lors d’un atelier Vivéa le 23 novembre à Paris.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés
Publicité