Aller au contenu principal

Dossier Pêche : 400 nuances de gris

La sensibilité aux maladies de conservation de plus de 400 nouvelles variétés de pêches et nectarines a été évaluée, depuis 2009, dans le cadre de la charte d’évaluation du matériel végétal.

Depuis 2009, le réseau d’évaluation, regroupant le Ctifl, Centre de Balandran (Gard), la Sefra (Drôme), la Sica Centrex (Pyrénées-Orientales) et Sud Expé Saint-Gilles (Gard), évalue la sensibilité des nouvelles variétés de pêches et nectarines aux maladies de conservation. « Ces maladies, les monilioses principalement, sont à l’origine d’importants dommages financiers tant en verger qu’au cours de l’itinéraire post-récolte », rappelle Julien Ruesch, Ctifl. Au total, la sensibilité de 439 variétés a été testée. Ces variétés ont été conduites en production fruitière intégrée sans réduction du nombre d’applications. Des fruits de chaque variété sont prélevés lors du second passage de récolte et placés en chambre frigorifique pendant deux à trois jours à une température de 6°C.

Cet article est réservé aux abonnés web Fruits & Légumes

Découvrez l'offre web Fruits et Légumes

Accès à tous les articles de la filière
Fruits et Légumes

Accès aux revues numériques sur PC, tablettes et smartphones

Accès newsletters Fruits et Légumes:
L'hebdo Filière
La bimensuelle Bio

Accès à l'ensemble des cotations
Fruits et Légumes

À lire aussi

  • Vignette
    Amorce d'une reprise

    Le marché des produits de saison a eu tendance à se réactiver, vendredi, à l’approche du we

  • Vignette
    un commerce attendu plus actif

    Le contexte s'annonce plus porteur pour les fruits et légumes de saison (asperge, con

  • Vignette
    Asperge

    Tendance: Les apports et les prix se sont stabilisés,

  • Vignette
    Carotte

    Tendance: Les derniers lots du Sud-Ouest ont été faci

  • Vignette
    Chou-fleur

    Tendance: Avec le déclin de la demande intérieure et la pers

  • Vignette
    Concombre

    Tendance: Le marché a conservé une bonne fluidité, su