Aller au contenu principal

“5 f&l par jour” : des effets non visibles

« Les effets sur la consommation des ménages des campagnes de prévention nutritionnelle ne sont pas toujours bien visibles. C'est le cas du programme “Manger au moins 5 f&l par jour” lancé en 2007 », note l'Insee. Entre 2006 et 2008, la consommation en volume de légumes progresse de 0,6 % par an et par habitant, celle de fruits se contracte de 2,3 % (mais les prix des fruits avaient beaucoup augmenté sur cette période). Depuis 2009, la consommation en légumes est restée stable, celle de fruits a progressé (+ 1,0 %/an/hab.).

Cet article est réservé aux abonnés web Fruits & Légumes

Découvrez l'offre web Fruits et Légumes

Accès à tous les articles de la filière
Fruits et Légumes

Accès aux revues numériques sur PC, tablettes et smartphones

Accès newsletters Fruits et Légumes:
L'hebdo Filière
La bimensuelle Bio

Accès à l'ensemble des cotations
Fruits et Légumes

À lire aussi

  • Vignette
    Amorce d'une reprise

    Le marché des produits de saison a eu tendance à se réactiver, vendredi, à l’approche du we

  • Vignette
    un commerce attendu plus actif

    Le contexte s'annonce plus porteur pour les fruits et légumes de saison (asperge, con

  • Vignette
    Asperge

    Tendance: Les apports et les prix se sont stabilisés,

  • Vignette
    Carotte

    Tendance: Les derniers lots du Sud-Ouest ont été faci

  • Vignette
    Chou-fleur

    Tendance: Avec le déclin de la demande intérieure et la pers

  • Vignette
    Concombre

    Tendance: Le marché a conservé une bonne fluidité, su