Aller au contenu principal

Antilles : “la crise la plus grave de la banane”

La réaction de l’Union des groupements de producteurs de bananes aux décisions bruxelloises du comité de gestion banane du 16 avril a été virulente.

Le résultat du comité de gestion banane du 16 avril est “une véritable catastrophe pour la filière banane antillaise tout entière”. La réaction de l’Union des groupements de producteurs de banane aux décisions bruxelloises (cf. Fld hebdo du 20 avril) n’a pas tardé. Et elle est plutôt virulente : “Les grands espoirs nés de l’engagement du gouvernement d’obtenir un complément d’aide portant la recette du producteur à 4F/kg ont été réduits à néant par la décision de Bruxelles”, souligne un communiqué signé par Eric de Lucy, Luc Poumaroux, Ferdinand Clérence et Christian Prudent. Les décisions prisent par le comité de gestion font que les producteurs antillais percevront une recette toutes aides confondues de 3,63F/kg pour 2003.

Cet article est réservé aux abonnés web Fruits & Légumes

Découvrez l'offre web Fruits et Légumes

Accès à tous les articles de la filière
Fruits et Légumes

Accès aux revues numériques sur PC, tablettes et smartphones

Accès newsletters Fruits et Légumes:
L'hebdo Filière
La bimensuelle Bio

Accès à l'ensemble des cotations
Fruits et Légumes

À lire aussi

  • Vignette
    Amorce d'une reprise

    Le marché des produits de saison a eu tendance à se réactiver, vendredi, à l’approche du we

  • Vignette
    un commerce attendu plus actif

    Le contexte s'annonce plus porteur pour les fruits et légumes de saison (asperge, con

  • Vignette
    Asperge

    Tendance: Les apports et les prix se sont stabilisés,

  • Vignette
    Carotte

    Tendance: Les derniers lots du Sud-Ouest ont été faci

  • Vignette
    Chou-fleur

    Tendance: Avec le déclin de la demande intérieure et la pers

  • Vignette
    Concombre

    Tendance: Le marché a conservé une bonne fluidité, su