Aller au contenu principal
Île-de-France

Blampin Fruits se renforce sur le créneau alliums et pommes de terre

En reprenant Kerléguer, grossiste haut de gamme historique sur Rungis, le groupe ajoute une nouvelle corde à son arc.

 

De g.à d. : Serge Sfré (Kerléguer), Frédéric Moulin (Blampin Fruits), Marie-José Fritsch-Kerléguer, Jean-Marie Colin (Blampin Fruits). © Philippe Gautier - FLD

La présence du groupe Blampin Fruits sur le marché international de Rungis se renforce. Il vient de reprendre la maison Kerléguer, un des principaux opérateurs en pommes de terre et en alliums sur le marché de gros francilien. Le groupe est déjà présent au travers de plusieurs entreprises (Blampin Fruits, Frugisol, Mighirian) et avec l’arrivée de Kerléguer dans son périmètre, il raffermit notablement ses positions sur des gammes de produits spécifiques. « Notre savoir-faire en matière d’alliums remonte à quatre générations », souligne Marie-José Fritsch-Kerléguer, présidente. Installée sur le marché de Rungis depuis 1969 et présente dans le bâtiment E2 depuis 1982, la société s’est imposée sur le produit haut de gamme. « Nous avons ainsi été les premiers à proposer l’oignon doux des Cévennes à Rungis et, pendant plusieurs années, nous avons été parmi les deux premiers vendeurs en volumes des pommes de terre Touquet Savour », rappelle Marie-José Fritsch-Kerléguer.

L’entreprise commercialise 1 500 références (tous conditionnements compris) d’où émergent l’ail rose de Roscoff et de Lautrec et l’ail violet de Cadour. Certes, le groupe Blampin Fruits n’est pas novice dans les domaines des pommes de terre et des alliums (il en commercialise déjà dans ses établissements sur les Min de Marseille, Nice, Tours et Rouen).

« C’est surtout le savoir-faire indéniable et la très forte expérience de la maison Kerléguer qui comptent ici », reconnaît Jean-Marie Colin, directeur du groupe. Serge Sfré, principal vendeur, reste dans l’équipe et Frédéric Moulin, responsable des sites rungissois du groupe, prend la direction.

Tout ceci va profiter à l’implantation sur le Min de Toulouse. En effet, en mai dernier, sa filiale, Soulage-Favarel, a racheté la case de la société Rambla, spécialiste du produit (cf. FLD Mag de mai 2018). Certains clients toulousains ont demandé à relancer une offre prémium sur le marché occitan.

À lire aussi

  • Vignette
    Amorce d'une reprise

    Le marché des produits de saison a eu tendance à se réactiver, vendredi, à l’approche du we

  • Vignette
    un commerce attendu plus actif

    Le contexte s'annonce plus porteur pour les fruits et légumes de saison (asperge, con

  • Vignette
    Asperge

    Tendance: Les apports et les prix se sont stabilisés,

  • Vignette
    Carotte

    Tendance: Les derniers lots du Sud-Ouest ont été faci

  • Vignette
    Chou-fleur

    Tendance: Avec le déclin de la demande intérieure et la pers

  • Vignette
    Concombre

    Tendance: Le marché a conservé une bonne fluidité, su