Aller au contenu principal

Melon : faire face aux maladies

Les principales préoccupations des producteurs du Centre-ouest portent sur les résistances et tolérances aux maladies. Ils sont en quête de variété précoce de référence.

Le créneau le plus compliqué est celui des chenilles précoces. © Acpel

Dans le Centre-ouest, où environ 50 % du melon se fait sous chenille et bâche et à cause du climat, les sensibilités bactériose, cladosporiose, sclerotinia et mildiou sont des critères essentiels. L’Acpel, qui a déjà introduit la sensibilité à la fusariose dans ses fiches variétales, veut ainsi y ajouter la sensibilité aux autres maladies. Sous chenille, outre le goût et le rendement, les critères sont surtout la précocité, la capacité à nouer et à faire du sucre par temps froid, la résistance à la fusariose et l’absence de sensibilité au sclerotinia, problèmes importants à cette période. Le créneau le plus compliqué est celui des chenilles précoces.

Cet article est réservé aux abonnés web Fruits & Légumes

Découvrez l'offre web Fruits et Légumes

Accès à tous les articles de la filière
Fruits et Légumes

Accès aux revues numériques sur PC, tablettes et smartphones

Accès newsletters Fruits et Légumes:
L'hebdo Filière
La bimensuelle Bio

Accès à l'ensemble des cotations
Fruits et Légumes

À lire aussi

  • Vignette
    Amorce d'une reprise

    Le marché des produits de saison a eu tendance à se réactiver, vendredi, à l’approche du we

  • Vignette
    un commerce attendu plus actif

    Le contexte s'annonce plus porteur pour les fruits et légumes de saison (asperge, con

  • Vignette
    Asperge

    Tendance: Les apports et les prix se sont stabilisés,

  • Vignette
    Carotte

    Tendance: Les derniers lots du Sud-Ouest ont été faci

  • Vignette
    Chou-fleur

    Tendance: Avec le déclin de la demande intérieure et la pers

  • Vignette
    Concombre

    Tendance: Le marché a conservé une bonne fluidité, su