Aller au contenu principal
Expéditeurs-Exportateurs

Aneefel : des paroles et des actes

L’assemblée de l’Aneefel s’est tenue à Bordeaux, le 22 et 23 mars. Un congrès riche en débats et en annonces, notamment celle d’une charte avec la production.

Daniel Corbel, président de l'Aneefel : « Les expéditeurs sont de plus en plus liés avec la production. Nos objectifs sont communs ». © Claire Tillier - FLD

En dehors des débats (lire ici), l’assemblée a aussi été l’occasion de rendre compte des résultats de l’enquête menée par l’Aneefel auprès de ces adhérents sur le ressenti, les tendances et les besoins de leur métier, et de mettre en place des actions. L’un des thèmes de la journée du 23 mars était : “Le métier de l’expédition aujourd’hui et demain”. Deux orientations ont été validées à l’issue des journées de travail : installer et mettre en place une démarche socle RSE spécifique aux métiers de l’expédition, et dans le prolongement de FeL Partenariat, il a été décidé de travailler sur une charte en relation avec la production « pour donner un éclairage sur les pratiques que l’on a avec l’amont et les pratiques que nos producteurs ont également. Il s’agit d’un souhait fort », a insisté Régis Lhoutellier, vice-président de l’Aneefel. Il s’agit d’une charte nationale éthique à la fois pour la production et la première mise en marché. Pour Régis Lhoutellier, « elle permettra d’exister et de mieux se positionner dans la filière » mais aussi et « de revaloriser tous les acteurs qui travaillent comme il faut ».

Plusieurs intervenants de la production étaient présents Jacques Rouchaussé (Légumes de France), Bernard Lannes (Coordination rural) mais aussi François Laffite, président de la Gefel. « Avant-hier [NDLR le 21 mars], nous étions en réunion (Gefel et Aneefel) et je me félicite que nous soyons arrivés à la conclusion qu’il fallait plus travailler ensemble. Il faut qu’on se coordonne un peu mieux. Nous avons décidé de nous voir au minimum une fois, voire deux fois par an. » Pour en savoir plus, il faudra attendre encore quelques semaines. « Nous en sommes à la rédaction des notes directives, explique Stéphane Gory, administrateur de l’Aneefel. Nous présenterons les premiers partenaires - car il y aura des partenaires - à l’occasion du Medfel. Puis nous en dessinerons les contours avant la validation. L’objectif est qu’elle soit rédigée et applicable en 2019 ».

Lors de la conclusion des débats, Daniel Corbel, président de l'Aneefel, a également rappelé : « Les expéditeurs sont de plus en plus liés avec la production. Nos objectifs sont communs ».

Sandrine Choux, directrice de Saveurs Commerce, a aussi soulevé une autre question, celle de la communication de tous ces travaux envers le consommateur. Démarche RSE, FeL Partenariat, charte avec la production… « Comment faire pour que tous ces travaux soient communs ? Et que comptez-vous faire pour relayer ce que vous faites auprès des consommateurs ? », a-t-elle demandé. « On est loin de vous », a-t-elle rappelé au nom des primeurs. Pour le moment la charte constitue « une démarche avec les producteurs, mais c’est un point qu’il va falloir approfondir », a-t-on répondu. Rendez-vous au Medfel pour en savoir plus…

 

À lire aussi

  • Vignette
    Amorce d'une reprise

    Le marché des produits de saison a eu tendance à se réactiver, vendredi, à l’approche du we

  • Vignette
    un commerce attendu plus actif

    Le contexte s'annonce plus porteur pour les fruits et légumes de saison (asperge, con

  • Vignette
    Asperge

    Tendance: Les apports et les prix se sont stabilisés,

  • Vignette
    Carotte

    Tendance: Les derniers lots du Sud-Ouest ont été faci

  • Vignette
    Chou-fleur

    Tendance: Avec le déclin de la demande intérieure et la pers

  • Vignette
    Concombre

    Tendance: Le marché a conservé une bonne fluidité, su