Aller au contenu principal
Royaume-Uni

Brexit : « Les fruits et légumes vont pourrir aux frontières »

© Philippe Gautier

La perspective de fermeture des frontières du Royaume-Uni après sa sortie de l’Union européenne, n’inquiète pas que les citoyens, mais aussi la puissante grande distribution anglaise. S’exprimant à Press Association le 5 septembre, Mike Coupe, PDG de Sainsbury’s, y est allé fort : « Les fruits et légumes vont pourrir aux frontières. Tout ce qui entrave la chaîne d’approvisionnement a deux conséquences : d’une part, le renchérissement du produit et, d’autre part, un effet néfaste sur sa fraîcheur. Même quelques heures de retard peuvent avoir un impact important. » Et de regretter que malgré un lobbying important, les perturbations possibles, en particulier au niveau des ports, ne soient pas pleinement reconnues par le gouvernement.

Cette sortie du patron de Sainsbury’s suit de près une communication du BRC (British Retail Council, l’équivalent de la FCD), la semaine précédente. Sur le même thème, Helen Dickinson, sa directrice, rappelait : « Le Royaume-Uni a besoin d’un système de contrôle après le Brexit qui garantit que les produits puissent continuer à être importés sans retard, perturbation ou coût supplémentaire, ce qui affecterait la disponibilité en rayon, créerait du gâchis et augmenterait les prix ». Ambiance.

À lire aussi

  • Vignette
    Amorce d'une reprise

    Le marché des produits de saison a eu tendance à se réactiver, vendredi, à l’approche du we

  • Vignette
    un commerce attendu plus actif

    Le contexte s'annonce plus porteur pour les fruits et légumes de saison (asperge, con

  • Vignette
    Asperge

    Tendance: Les apports et les prix se sont stabilisés,

  • Vignette
    Carotte

    Tendance: Les derniers lots du Sud-Ouest ont été faci

  • Vignette
    Chou-fleur

    Tendance: Avec le déclin de la demande intérieure et la pers

  • Vignette
    Concombre

    Tendance: Le marché a conservé une bonne fluidité, su