Aller au contenu principal
Drôme

Charles & Alice recherche des arboriculteurs bio en France

Afin de répondre aux demandes du marché, le groupe Charles & Alice est à la recherche de nouveaux producteurs en pommes et poires bio.

La société drômoise installée à Allex, Charles & Alice, spécialisée notamment dans les mousses de fruits, un segment à fort développement, est en quête de nouveaux fournisseurs en pommes et poires bio. Avec un chiffre d’affaires de 143 M€ et une hausse des volumes, le bilan 2016 est jugé positif avec des perspectives intéressantes. La croissance se confirme pour cette société qui possède un deuxième site industriel dans le Vaucluse, à Monteux, spécialisé dans la restauration hors foyer.

La marque drômoise manque de producteurs bio pour la fabrication de compotes de poires et pommes. La gamme des produits bio a connu une croissance de 17 % en GMS en 2016 et est appelée à se développer. Le volume des desserts aux fruits “sans sucres ajoutés” connaît une hausse de 25,8 % et celle des desserts bio, lancés en 2010, s’élève à 28 %.

L’offre RHF du groupe continue également de progresser. Afin de pouvoir répondre aux demandes du marché, l’entreprise va devoir travailler avec de nouveaux arboriculteurs bio. Charles & Alice travaille avec une vingtaine de producteurs biologiques, mais le groupe reste ouvert à de nouvelles collaborations, car l’approvisionnement dans le sud-est de la France reste insuffisant.

Le groupe n’exclut pas de travailler avec des arboriculteurs d’autres régions de France. Sa stratégie : un approvisionnement 100 % français en bio. Il songe à développer son approvisionnement en conventionnel sur le territoire français. Le sourcing devient de plus en plus local. La société recherche de nouveaux volumes sans limites possibles. « Toutes les dimensions sont possibles de deux camions à plusieurs centaines de tonnes », précise-t-on à Allex.

Charles & Alice ne possède pas de service technique pour accompagner les arboriculteurs mais reste très présent sur les vergers pour évaluer l’aspect qualitatif de la récolte. Pour des producteurs partenaires, il s’agit de vrais débouchés comme pour l’exploitation de Marc Fauriel à Loriol-sur-Drôme qui commercialise un tiers de ses volumes en pommes auprès de Charles & Alice.

À lire aussi

  • Vignette
    Amorce d'une reprise

    Le marché des produits de saison a eu tendance à se réactiver, vendredi, à l’approche du we

  • Vignette
    un commerce attendu plus actif

    Le contexte s'annonce plus porteur pour les fruits et légumes de saison (asperge, con

  • Vignette
    Asperge

    Tendance: Les apports et les prix se sont stabilisés,

  • Vignette
    Carotte

    Tendance: Les derniers lots du Sud-Ouest ont été faci

  • Vignette
    Chou-fleur

    Tendance: Avec le déclin de la demande intérieure et la pers

  • Vignette
    Concombre

    Tendance: Le marché a conservé une bonne fluidité, su