Aller au contenu principal
Congrès et salon des maires 2017

L’alimentation prend sa place dans les réflexions des édiles

Le 100e congrès des maires de France a planché sur le rôle des communes dans l’alimentation durable. Le salon attenant a vu la présence des grossistes f&l.

 

Le grand rendez-vous annuel des maires est bicéphale : d’un côté le Congrès, un moment politique important ; de l’autre, le salon où les entreprises proposent leurs solutions aux élus. 2017 n’a pas dérogé à la règle. Côté salon qui s’est tenu du 21 au 23 novembre, l’événement a été la présence pour la première fois des deux principaux réseaux de grossistes indépendants (Creno et Vivalya). Chacun a mis en avant ses particularités aux édiles qui, il faut de le dire, ne connaissent pas encore très bien le rôle du grossiste. La Confédération générale de l’alimentation de détail (GCAD) à laquelle est rattachée Saveurs Commerce, avait aussi son stand.

Côté congrès, l’Association des maires de France (AMF) s’est aussi saisie lors de son congrès de la problématique de l’alimentation dans les territoires. Celle-ci est, en effet, de plus en plus prégnante dans les communes et leur groupement : dimension sociale, sanitaire, environnementale, économique, tout concourt à en faire un sujet épineux. La volonté du gouvernement que, d’ici 2022, l’ensemble de la restauration collective soit en mesure de proposer au moins 50 % de produits bio, locaux sous signes de qualité, s’ajoute au reste. L’atelier consacré au sujet, auquel le ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation Stéphane Travert a participé, a abordé les questionnements des élus - gouvernance alimentaire locale, marge de manœuvre des élus, objectifs et chiffrage des actions…

Stéphane Travert et Jacques Pélissard (maire de Lons le Saunier et ancien président de l’AMF. © AMF

 

 

Les fruits distribués par Interfel, toujours un succès

L’interprofession fruits et légumes était, pour la huitième année, présente au cœur même du 100e congrès des maires de France. Quatre charrettes étaient disposées sur les deux niveaux où se déroulaient les débats et offraient aux élus, clémentines de Corse ainsi que pommes et poires offertes par l’ANPP. Une fois de plus, le succès a été au rendez-vous. C’était surtout l’occasion de rappeler les nouvelles modalités du programme européen "Fruits, légumes et lait à l’école", particulièrement la prise en charge à 100 % des actions mises en place. Il semblerait que les édiles ne soient pas tous au courant : une "piqûre de rappel" s’imposerait-elle ?

© Philippe Gautier

 

Creno a l’esprit de communauté

Le réseau Creno était présent sur le salon des maires pour la première fois. « Dans la chaîne d’approvisionnement alimentaire des communes, l’intérêt apporté par le grossiste n’est pas toujours reconnu, analyse Franck Andrieux, directeur commercial & marketing France. Nous sommes ici en tant que réseau de distribution mais pas seulement, nous sommes aussi là pour simplifier le travail des acheteurs et celui des producteurs, en développant notre outil spécifique, le site “Jardin d’ici” ». Creno mettait aussi en avant, sans en dire trop (le lancement officiel est prévu pour le 15 décembre), sur sa nouvelle “Communauté Creno”, qui se veut réunir toutes les parties prenantes de la filière.

© Philippe Gautier

 

Vivalya fait le buzz sur le salon

Pour sa première présence sur le salon des Maires, la coopérative de grossistes Vivalya a fait très fort côté communication. Déjà, son slogan sur le stand (voir photo) était assez percutant. Ceci a été complété par un “teasing” étonnant (de jeunes gens suivant une carotte accrochée devant leurs yeux) dans les allées du salon. Ce qui a attiré du monde sur le stand où le réseau mettait en avant son ancrage local. Comme l’explique Claire Assouly, responsable marketing et communication, « après le travail fait l’an passé sur la marque Vivalya, l’objectif est aujourd’hui de participer à la performance des entreprises adhérentes en étant présent sur les salons comme celui-ci et développant des actions ciblées ».

© Philippe Gautier

 

Les prix « Meilleurs pique-nique f&l » ont été remis

En partenariat avec l’AMF, Interfel organisait en juin dernier, un concours sur les plus beaux pique-niques fruits et légumes organisés par les municipalités dans le cadre de la semaine Fraich’Attitude. Les prix ont été remis au congrès le 22 novembre, par Isabelle Maincion, coprésidente du groupe de travail restauration scolaire de l’AMF et maire de la Ville-aux-Clercs (Loir-et-Cher) et Mohamed Gnabaly, rapporteur de la commission environnement et développement durable de l’AMF et maire de l’Ile Saint Denis (Seine-Saint-Denis) et Bruno Dupont, président d’Interfel. Le prix “Lieu public” a été remis à la ville de Morlaix (Finistère) représentée par sa maire Agnès le Brun, accompagnée de Sophie Gallou, directrice du pôle cuisine centrale la ville. Patrick Lachaud, maire de Villetoureix (Dordogne), a reçu le prix spécial “Collectivités”. La ville de Narbonne (prix “école-centre de loisir”) était excusée.

De g à d. : Patrick Lachaud, Mohamed Gnabaly, Isabelle Maincion, Bruno Dupont, Agnès Le Brun, Sophie Gallou. © Ph. G.

À lire aussi

  • Vignette
    Amorce d'une reprise

    Le marché des produits de saison a eu tendance à se réactiver, vendredi, à l’approche du we

  • Vignette
    un commerce attendu plus actif

    Le contexte s'annonce plus porteur pour les fruits et légumes de saison (asperge, con

  • Vignette
    Asperge

    Tendance: Les apports et les prix se sont stabilisés,

  • Vignette
    Carotte

    Tendance: Les derniers lots du Sud-Ouest ont été faci

  • Vignette
    Chou-fleur

    Tendance: Avec le déclin de la demande intérieure et la pers

  • Vignette
    Concombre

    Tendance: Le marché a conservé une bonne fluidité, su