Aller au contenu principal
Coopérative

Optimisme retrouvé au Marché de Phalempin

« Toutes les conditions semblent réunies pour que le légume aille mieux ». La coopérative de Phalempin va développer sa gamme légumes avec d’autres coopératives.

 

André Tondeur, président du Marché de Phalempin. © Thierry Becqueriaux - FLD

La coopérative du Nord – qui a commercialisé 26 808 t d’endives durant son dernier exercice (2016-2017) – a d’ambitieux projets pour développer la gamme légumes des organisations de producteurs de Perle du Nord. Mais elle ne le fera pas seule. Selon André Tondeur, président du Marché de Phalempin, la Sipema de Saint-Omer, Sipenord et le marché de Phalempin renforceront leur coopération pour élargir la gamme des légumes proposés. Mieux organiser la production, mettre en place un agréage commun, développer les ventes sont les principaux objectifs qui constitueront le point de départ de cette nouvelle dynamique. En attendant d’autres initiatives…

D’ailleurs, le Marché de Phalempin souhaite renforcer ses partenariats. « Nous y travaillons toujours très activement et des avancées significatives devraient se concrétiser d’ici quelques mois », révèle André Tondeur.

L’horizon s’éclaircit pour la filière : importance accrue de l’origine France et du local, prise de conscience pour une meilleure répartition de la valeur ajoutée, reconnaissance du rôle incontournable des organisations de producteurs et des interprofessions… Dans un meilleur climat retrouvé, le Marché de Phalempin compte bien poursuivre son travail de structuration du marché.

La coopérative, qui réunit 197 producteurs, affiche un chiffre d’affaires de 46,6 M€ sur les activités collecte et vente (+9,5 %), dont 78 % pour l’endive (52 producteurs de salle et 33 producteurs d’endives de terre).

476 t d’endives ont été commercialisées sous le label AB. En progression de 25 %, l’endive bio tout comme l’oignon bio (756 t) représentent à eux seuls la majorité de la gamme bio.

« Une décision enfin favorable sur le dossier qui oppose les endiviers à l’Autorité de la concurrence serait évidemment la bienvenue », a convenu le président en concluant l’assemblée générale du Marché de Phalempin. Prévu initialement le 20 mars, le jugement de la Cour de cassation devrait être cependant repoussé de plusieurs semaines. Cette décision serait accueillie avec soulagement d’autant que les producteurs font « le maximum pour dynamiser leur produit et rajeunir son image ».

À lire aussi

  • Vignette
    Amorce d'une reprise

    Le marché des produits de saison a eu tendance à se réactiver, vendredi, à l’approche du we

  • Vignette
    un commerce attendu plus actif

    Le contexte s'annonce plus porteur pour les fruits et légumes de saison (asperge, con

  • Vignette
    Asperge

    Tendance: Les apports et les prix se sont stabilisés,

  • Vignette
    Carotte

    Tendance: Les derniers lots du Sud-Ouest ont été faci

  • Vignette
    Chou-fleur

    Tendance: Avec le déclin de la demande intérieure et la pers

  • Vignette
    Concombre

    Tendance: Le marché a conservé une bonne fluidité, su