Aller au contenu principal

Germicopa veut mieux faire connaître Amandine et Chérie aux GMS

 Pour inciter les acheteurs de la grande distribution à mettre en avant leurs variétés marques “Amandine” et “Chérie”, l’obtenteur de semences de pommes de terre Germicopa, dont le siège se trouve à Quimper (Finistère), réfléchit à des actions de communication spécifiques.

“Elles disposent déjà d’une bonne notoriété, rappelle Thierry Terouanne, directeur commercial et marketing du premier obtenteur français sur son secteur, “inventeur” notamment de la célèbre “Charlotte”. Mais en grande distribution, les conditionneurs préfèrent mettre seulement l’usage auquel elles sont destinées.”

Cet article est réservé aux abonnés web Fruits & Légumes

Découvrez l'offre web Fruits et Légumes

Accès à tous les articles de la filière
Fruits et Légumes

Accès aux revues numériques sur PC, tablettes et smartphones

Accès newsletters Fruits et Légumes:
L'hebdo Filière
La bimensuelle Bio

Accès à l'ensemble des cotations
Fruits et Légumes

À lire aussi

  • Vignette
    Amorce d'une reprise

    Le marché des produits de saison a eu tendance à se réactiver, vendredi, à l’approche du we

  • Vignette
    un commerce attendu plus actif

    Le contexte s'annonce plus porteur pour les fruits et légumes de saison (asperge, con

  • Vignette
    Asperge

    Tendance: Les apports et les prix se sont stabilisés,

  • Vignette
    Carotte

    Tendance: Les derniers lots du Sud-Ouest ont été faci

  • Vignette
    Chou-fleur

    Tendance: Avec le déclin de la demande intérieure et la pers

  • Vignette
    Concombre

    Tendance: Le marché a conservé une bonne fluidité, su