Aller au contenu principal

L'avenir des marchés de gros s'est invité à Milan

Et voilà c'est parti : l'exposition universelle de Milan a ouvert ses portes la semaine dernière. Mettons de côté les débordements violents, largement relayés par la presse et causés par les « casseurs fils à papa » (dixit Matteo Renzi, président du Conseil italien) lors de l'inauguration. Un autre événement, moins médiatisé, a bousculé la sphère du commerce italien des fruits et légumes le même jour. Les grossistes du marché de Milan ont refusé de rencontrer une délégation étrangère en visite sur place. Mieux (ou pire, c'est selon), ils ont décidé une grève de quatre jours à partir du 9 mai. La raison à tout cela : le projet de requalification du marché milanais en plate-forme logistique alimentaire proposé par le gestionnaire (So.Ge.Mi.).

Cet article est réservé aux abonnés web Fruits & Légumes

Découvrez l'offre web Fruits et Légumes

Accès à tous les articles de la filière
Fruits et Légumes

Accès aux revues numériques sur PC, tablettes et smartphones

Accès newsletters Fruits et Légumes:
L'hebdo Filière
La bimensuelle Bio

Accès à l'ensemble des cotations
Fruits et Légumes

À lire aussi

  • Vignette
    Amorce d'une reprise

    Le marché des produits de saison a eu tendance à se réactiver, vendredi, à l’approche du we

  • Vignette
    un commerce attendu plus actif

    Le contexte s'annonce plus porteur pour les fruits et légumes de saison (asperge, con

  • Vignette
    Asperge

    Tendance: Les apports et les prix se sont stabilisés,

  • Vignette
    Carotte

    Tendance: Les derniers lots du Sud-Ouest ont été faci

  • Vignette
    Chou-fleur

    Tendance: Avec le déclin de la demande intérieure et la pers

  • Vignette
    Concombre

    Tendance: Le marché a conservé une bonne fluidité, su