Aller au contenu principal

La framboise relève le Dephy

En identifiant les leviers pour supprimer l’utilisation des produits phytosanitaires, le réseau Dephy Framboise mené par la Chambre d’agriculture de Corrèze permet de maintenir un IFT(1) très bas, parfois à zéro. La démarche est à conforter avec une meilleure prise compte de la biodiversité.

En quinze ans, la production de framboise en Corrèze s’est convertie à la culture sous abri dont plus de la moitié en culture sur substrat. Elle représente aujourd’hui un peu plus de 40 ha et 500 tonnes produites par une cinquantaine d’entreprises. Depuis 2012, onze d’entre elles, dont une conduite en agriculture biologique, font partie du réseau Dephy Ferme Framboise animé par Karine Barrière, Chambre d’agriculture de Corrèze, dont le but est de réduire et sécuriser l’usage des produits phytosanitaires. « Le groupe est constitué de producteurs volontaires. L’ambition est de les aider à optimiser leurs pratiques et à tester les méthodes alternatives qui émergent du travail collectif.

Cet article est réservé aux abonnés web Fruits & Légumes

Découvrez l'offre web Fruits et Légumes

Accès à tous les articles de la filière
Fruits et Légumes

Accès aux revues numériques sur PC, tablettes et smartphones

Accès newsletters Fruits et Légumes:
L'hebdo Filière
La bimensuelle Bio

Accès à l'ensemble des cotations
Fruits et Légumes

À lire aussi

  • Vignette
    Amorce d'une reprise

    Le marché des produits de saison a eu tendance à se réactiver, vendredi, à l’approche du we

  • Vignette
    un commerce attendu plus actif

    Le contexte s'annonce plus porteur pour les fruits et légumes de saison (asperge, con

  • Vignette
    Asperge

    Tendance: Les apports et les prix se sont stabilisés,

  • Vignette
    Carotte

    Tendance: Les derniers lots du Sud-Ouest ont été faci

  • Vignette
    Chou-fleur

    Tendance: Avec le déclin de la demande intérieure et la pers

  • Vignette
    Concombre

    Tendance: Le marché a conservé une bonne fluidité, su