Aller au contenu principal
Bio
Segmentation

La pomme de terre bio, un marché encore confidentiel

La demande semble être là, mais la production s'avère difficile... © Claire Tillier - FLD

Le marché de la pomme de terre bio demeure un marché confidentiel, explique le CNIPT. L’interprofession du tubercule l’évalue cette année à 55 000 t, dont plus de 33 000 t sont commercialisées en circuits longs.

Le CNIPT distingue deux types de marchés : d’abord celui des pommes de terre lavées et emballées principalement destinées à la grande distribution traditionnelle, puis celui des circuits spécialisés (autrement dit des magasins bio) qui proposent la plupart du temps des tubercules brossés et présentés souvent en vrac.

La transformation cherche producteurs bio

À noter tout de même : les débouchés industriels se développent. C’est ainsi que, cette année, McCain est à la recherche de producteurs lui permettant de contractualiser une centaine d’hectares, principalement avec notamment la variété Carolus à destination de son usine de flocons de Béthune.

Cette filière pomme de terre bio fait l’objet d’un suivi spécifique du CNIPT depuis 2012 via sa commission ad hoc créée en 2017. Ses travaux s’appuient sur l’expertise du cabinet AND qui a étudié la filière, ses circuits de distribution ainsi que ses pratiques de contractualisation.

 

À lire aussi

  • Vignette
    Amorce d'une reprise

    Le marché des produits de saison a eu tendance à se réactiver, vendredi, à l’approche du we

  • Vignette
    un commerce attendu plus actif

    Le contexte s'annonce plus porteur pour les fruits et légumes de saison (asperge, con

  • Vignette
    Asperge

    Tendance: Les apports et les prix se sont stabilisés,

  • Vignette
    Carotte

    Tendance: Les derniers lots du Sud-Ouest ont été faci

  • Vignette
    Chou-fleur

    Tendance: Avec le déclin de la demande intérieure et la pers

  • Vignette
    Concombre

    Tendance: Le marché a conservé une bonne fluidité, su