Aller au contenu principal
Nouvelle variété

La pomme de terre Clairette fait son entrée sur les étals estivaux

En période estivale, la consommation de pommes de terre baisse et les rayons sont moins dynamiques. Avec la variété Clairette, Belle d’Eté a décidé de « réveiller le marché ». Un pari osé à un moment où les consommateurs pense plutôt crudités.

 

La variété Clairette est lancée par cinq opérateurs spous le nom de Belle d'Eté. © Belle d'été

Les établissements Dussurgey, Pomuni et Pom’Alliance (groupe coopératif Cap-Seine) ainsi que Touquet Savour et Les Trois Laboureurs ont décidé de lancer la variété de pommes de terre Clairette fin juin. Cette obtention Germicopa, inscrite depuis 2013 au catalogue, sera commercialisée sous le nom de Belle d’Eté. Ses promoteurs mettent en avant son goût proche de Charlotte mais sans être une chair ferme, sa forme très régulière et sa robe très claire. Déjà membres du club Princesse Amandine, ces cinq opérateurs ont créé une nouvelle association en 2017 et assureront la gestion et l’exploitation de la nouvelle variété.

Elle sera récoltée et vendue exclusivement du 21 juin au 21 septembre. Ce n’est pas une primeur, mais une pomme de terre "nouvelle récolte". Le créneau est encore peu exploité sur le plan marketing dans cette période d’été où la variété Agata règne en maître sur les étals. « A terme, nous visons une part de marché de l’ordre de 20 % sur les trois mois. La Belle d’Eté sera présentée comme un cœur de marché avec un tarif ni élitiste ni premium », explique Alex Lauriot Prévost, du cabinet éponyme. Côté prix au consommateur, elle devrait être un peu au-dessus d’Agata.

Le nouveau club montre ainsi sa détermination à innover et animer un marché plutôt atone au rayon pommes de terre durant l’été. C’est en effet un formidable pari que ce lancement, en plein été, au moment où le consommateur pense plutôt tomates, courgettes et autres légumes rafraîchissants au détriment souvent des tubercules. A un moment où pômmes de terre de conservation, primeurs et nouvelle récolte s’entrechoquent parfois !

Le lancement de Belle d’Eté sera appuyé par une communication dans la presse professionnelle, les autres médias (plan pub radio sur 7 semaines) ainsi que via un site web. Le slogan : « La Belle d’Eté, ça change des patates ! »

19 ha ont été plantés cette année dans quatre principaux bassins de productions (Bretagne, Beauce, Sud-Est et Sud-Ouest). Les cinq opérateurs estiment pouvoir récolter 700 t à 800 t et prévoient de doubler chaque année les surfaces plantées pour atteindre les 200 ha en 2021.

À lire aussi

  • Vignette
    Amorce d'une reprise

    Le marché des produits de saison a eu tendance à se réactiver, vendredi, à l’approche du we

  • Vignette
    un commerce attendu plus actif

    Le contexte s'annonce plus porteur pour les fruits et légumes de saison (asperge, con

  • Vignette
    Asperge

    Tendance: Les apports et les prix se sont stabilisés,

  • Vignette
    Carotte

    Tendance: Les derniers lots du Sud-Ouest ont été faci

  • Vignette
    Chou-fleur

    Tendance: Avec le déclin de la demande intérieure et la pers

  • Vignette
    Concombre

    Tendance: Le marché a conservé une bonne fluidité, su