Aller au contenu principal
Emballage

Le bois prouve son innocuité au contact alimentaire

Le consortium scientifique Emabois a présenté le 16 juin les résultats d'une étude de trois ans sur l'aptitude du bois au contact alimentaire (cf. fld hebdo du 3 juin). Financée principalement par la filière forêt bois (budget : 1 million d'euros), l'étude a été menée sur trois essences de bois et trois filières (dont les fruits et légumes). Plus de 19 200 tests ont été réalisés. En microbiologie, l'innocuité hygiénique de la surface en bois brut est confirmée. En chimie analytique, les molécules issues du matériau sont inoffensives à la santé du consommateur. Le taux d'humidité du bois brut est un paramètre à adapter en fonction des qualités sensorielles recherchées pour l'aliment en contact.

Cet article est réservé aux abonnés web Fruits & Légumes

Découvrez l'offre web Fruits et Légumes

Accès à tous les articles de la filière
Fruits et Légumes

Accès aux revues numériques sur PC, tablettes et smartphones

Accès newsletters Fruits et Légumes:
L'hebdo Filière
La bimensuelle Bio

Accès à l'ensemble des cotations
Fruits et Légumes

À lire aussi

  • Vignette
    Amorce d'une reprise

    Le marché des produits de saison a eu tendance à se réactiver, vendredi, à l’approche du we

  • Vignette
    un commerce attendu plus actif

    Le contexte s'annonce plus porteur pour les fruits et légumes de saison (asperge, con

  • Vignette
    Asperge

    Tendance: Les apports et les prix se sont stabilisés,

  • Vignette
    Carotte

    Tendance: Les derniers lots du Sud-Ouest ont été faci

  • Vignette
    Chou-fleur

    Tendance: Avec le déclin de la demande intérieure et la pers

  • Vignette
    Concombre

    Tendance: Le marché a conservé une bonne fluidité, su