Aller au contenu principal

Le maintien du bio à l’honneur du Printemps bio

A l’occasion du Printemps bio, la DPEI a indiqué les orientations du ministère en faveur du maintien de la bio.

“Malgré de nombreuses difficultés, le bio se lance un défi pour ne plus jamais connaître une telle situation à l’avenir”, a lancé en guise d’ouverture au Printemps bio, le président de l’Agence bio, Claude Monnier. Juste avant de laisser la parole au représentant du ministère de l’Agriculture, Jean-Marie Aurand, qui venait, le jour même, de prendre ses fonctions à la tête de la DPEI. Nous avons décidé de “nouvelles mesures d’accompagnements pour soutenir la production bio en France, a débuté Jean-Marie Aurand. Nous avons déjà porté à Bruxelles notre souci face aux distorsions qui existent entre les Etats membres. En France, par exemple, le maintien des aides n’existe plus au-delà de cinq ans. Nous avons donc décidé d’une aide à impact rapide, un crédit d’impôt lié à la période 2005/07.

Cet article est réservé aux abonnés web Fruits & Légumes

Découvrez l'offre web Fruits et Légumes

Accès à tous les articles de la filière
Fruits et Légumes

Accès aux revues numériques sur PC, tablettes et smartphones

Accès newsletters Fruits et Légumes:
L'hebdo Filière
La bimensuelle Bio

Accès à l'ensemble des cotations
Fruits et Légumes

À lire aussi

  • Vignette
    Amorce d'une reprise

    Le marché des produits de saison a eu tendance à se réactiver, vendredi, à l’approche du we

  • Vignette
    un commerce attendu plus actif

    Le contexte s'annonce plus porteur pour les fruits et légumes de saison (asperge, con

  • Vignette
    Asperge

    Tendance: Les apports et les prix se sont stabilisés,

  • Vignette
    Carotte

    Tendance: Les derniers lots du Sud-Ouest ont été faci

  • Vignette
    Chou-fleur

    Tendance: Avec le déclin de la demande intérieure et la pers

  • Vignette
    Concombre

    Tendance: Le marché a conservé une bonne fluidité, su