Aller au contenu principal
Distribution

Le système de la vente directe est réglementé par le code de la consommation

Les syndicats agricoles ont souvent soulevé la question de la vente directe le long des routes et dénoncé les abus. Explications.

La vente directe “Producteur-Consommateur” qui fleurit le long des routes, fait couler de l’encre et soulève beaucoup de suspicion. Si l’argument est alléchant pour le touriste en goguette et un peu “locavore”, l’envers du décor est différent. Le code de la consommation précise clairement dans les articles L213-1 et L221.1 la définition des pratiques commerciales trompeuses et les sanctions qui peuvent en découler. Deux catégories professionnelles sont autorisées à vendre au bord des routes : les agriculteurs pour écouler une partie de leur production et les détaillants qui doivent disposer d’une autorisation d’utilisation du domaine public.

Cet article est réservé aux abonnés web Fruits & Légumes

Découvrez l'offre web Fruits et Légumes

Accès à tous les articles de la filière
Fruits et Légumes

Accès aux revues numériques sur PC, tablettes et smartphones

Accès newsletters Fruits et Légumes:
L'hebdo Filière
La bimensuelle Bio

Accès à l'ensemble des cotations
Fruits et Légumes

À lire aussi

  • Vignette
    Amorce d'une reprise

    Le marché des produits de saison a eu tendance à se réactiver, vendredi, à l’approche du we

  • Vignette
    un commerce attendu plus actif

    Le contexte s'annonce plus porteur pour les fruits et légumes de saison (asperge, con

  • Vignette
    Asperge

    Tendance: Les apports et les prix se sont stabilisés,

  • Vignette
    Carotte

    Tendance: Les derniers lots du Sud-Ouest ont été faci

  • Vignette
    Chou-fleur

    Tendance: Avec le déclin de la demande intérieure et la pers

  • Vignette
    Concombre

    Tendance: Le marché a conservé une bonne fluidité, su