Aller au contenu principal
Haute-Loire

Les Monts du Velay font le choix du haut de gamme variétal

Le GIE des producteurs de fruits rouges des Monts du Velay s’oriente vers le haut de gamme variétal et la culture hors sol.

© GIE Producteurs de fruits rouges

En 2017, le GIE des producteurs de fruits rouges des Monts du Velay, installé à Saint-Jeures en Haute-Loire, a commercialisé 1 000 t de fruits rouges (fraises, framboises, myrtilles, cassis…). Si l’année 2017 a été marquée par le gel et un léger ralentissement des rendements, 2018 s’annonce sur le plan des volumes en fraises et en framboises en forte hausse. Le GIE regroupe 46 producteurs installés en Haute-Loire et en Ardèche en moyenne montagne souvent à plus de 1 000 m d’altitude. Ceux-ci s’orientent de plus en plus vers la culture hors-sol en fraises notamment pour réduire les effets du gel souvent fréquent dans cette région.

Mise en avant de la fraise Cijosée

« De gros investissements ont été engagés par nos producteurs de fruits rouges qui choisissent de plus en plus la culture hors-sol ou sous abri pour leurs productions. Nous arrêtons progressivement la culture plein champ en fraises pour nous orienter vers la culture hors-sol à 100 % en fraises. La filière affiche un bon équilibre financier. Nous sommes plutôt dans un contexte de manque de volumes. Parallèlement, nous avons fait le choix de tirer la production vers le haut de gamme variétal en fraises et en framboises », souligne Denis Chirouze, directeur du GIE.

Au sein du groupement – où travaillent quatre permanents et une dizaine de saisonniers – le choix du haut de gamme variétal va permettre de tirer un peu plus la production vers la qualité. Le GIE va mettre en avant en 2018 la fraise Cijosée. Il prévoit une hausse des volumes d’une centaine de tonnes, soit plus de 700 t de fraises Cijosée en 2018 contre 615 t en 2017.

Le groupement affiche aussi de bons résultats pour sa filière framboises où il prévoit une hausse des volumes de 50 t en variétés Meeker et Tulameen en 2018, soit un total de plus 200 t (160 t en 2017). Le GIE bénéficie de l’appellation “Produit de Montagne” et commercialise auprès des grossistes, des centrales d’achats et des magasins Grand Frais.

 

À lire aussi

  • Vignette
    Amorce d'une reprise

    Le marché des produits de saison a eu tendance à se réactiver, vendredi, à l’approche du we

  • Vignette
    un commerce attendu plus actif

    Le contexte s'annonce plus porteur pour les fruits et légumes de saison (asperge, con

  • Vignette
    Asperge

    Tendance: Les apports et les prix se sont stabilisés,

  • Vignette
    Carotte

    Tendance: Les derniers lots du Sud-Ouest ont été faci

  • Vignette
    Chou-fleur

    Tendance: Avec le déclin de la demande intérieure et la pers

  • Vignette
    Concombre

    Tendance: Le marché a conservé une bonne fluidité, su