Aller au contenu principal

Pulvérisateurs : un contrôle obligatoire

© RFL

Le contrôle de son pulvérisateur par un organisme agréé est obligatoire tous les cinq ans. Il regroupe des inspections visuelles, des essais de fonctionnement et des mesures permettant de diagnostiquer : l’état général du matériel, sa capacité à appliquer la quantité voulue de produit et sa capacité à appliquer correctement les produits. Les contrôleurs sont spécifiquement formés à cette activité. Beaucoup d’organismes dispensent ainsi des conseils et informations qui seront utiles au propriétaire pour une meilleure mise en œuvre de son matériel. Le groupement d'intérêt public "Pulvés" a mis à jour le 15 février la liste des organismes agréés pour le contrôle des pulvérisateurs. Retrouvez ici cette liste, avec les coordonnées de tous les organismes agréés par région.

À lire aussi

  • Vignette
    Amorce d'une reprise

    Le marché des produits de saison a eu tendance à se réactiver, vendredi, à l’approche du we

  • Vignette
    un commerce attendu plus actif

    Le contexte s'annonce plus porteur pour les fruits et légumes de saison (asperge, con

  • Vignette
    Asperge

    Tendance: Les apports et les prix se sont stabilisés,

  • Vignette
    Carotte

    Tendance: Les derniers lots du Sud-Ouest ont été faci

  • Vignette
    Chou-fleur

    Tendance: Avec le déclin de la demande intérieure et la pers

  • Vignette
    Concombre

    Tendance: Le marché a conservé une bonne fluidité, su