Aller au contenu principal
Filière melon

Météo capricieuse et crise sanitaire ont impacté la saison

En 2011, la mise en place des accords de modération des marges n’aura pas évité au melon une campagne “atypique”. Pour 2012 l’AIM propose une Charte nationale de production.

Le bilan de la campagne melon proposé par l’AIM (Association interprofessionnelle Melon) et Interfel lors de la journée melon organisée par l’Aprel au Miffel 2011 a témoigné des caprices “climato-économico-médiatiques” qu’a subis le melon en 2011. Ainsi se sont succédé un printemps (trop) chaud et (trop) sec, quatre semaines de précocité, une crise alimentaire (E. Coli), un pic de production en juin (jusqu’à 15 000 t/semaine), un été (trop) maussade, 36 jours cumulés de crise conjoncturelle, un manque de production en août et un automne estival (presque sans fin). Au final, malgré une surface habituelle (13 000 ha), la melonnière France n’aura produit que 170 000 t sur les 220 000 t habituelles.

Cet article est réservé aux abonnés web Fruits & Légumes

Découvrez l'offre web Fruits et Légumes

Accès à tous les articles de la filière
Fruits et Légumes

Accès aux revues numériques sur PC, tablettes et smartphones

Accès newsletters Fruits et Légumes:
L'hebdo Filière
La bimensuelle Bio

Accès à l'ensemble des cotations
Fruits et Légumes

À lire aussi

  • Vignette
    Amorce d'une reprise

    Le marché des produits de saison a eu tendance à se réactiver, vendredi, à l’approche du we

  • Vignette
    un commerce attendu plus actif

    Le contexte s'annonce plus porteur pour les fruits et légumes de saison (asperge, con

  • Vignette
    Asperge

    Tendance: Les apports et les prix se sont stabilisés,

  • Vignette
    Carotte

    Tendance: Les derniers lots du Sud-Ouest ont été faci

  • Vignette
    Chou-fleur

    Tendance: Avec le déclin de la demande intérieure et la pers

  • Vignette
    Concombre

    Tendance: Le marché a conservé une bonne fluidité, su