Aller au contenu principal
Tomate

« Pour une approche variétale axée sur le consommateur »

Quand on parle d'offre variétale en rayon, on pense d'emblée à la tomate. Le président de l'AOPn, Laurent Bergé, explique le travail engagé sur une offre variétale orientée vers la consommation.

FLD : Dans le passé, certaines variétés de tomates n'étaient-elles pas “calibrées” plus pour la distribution que pour le consommateur ?

LAURENT BERGÉ : Les tomates dites long life comme daniela et gabriella n'existaient que pour pallier le problème logistique, surtout en importation. Des producteurs français se sont lancés dans leur culture, c'est vrai, mais pour répondre à un contexte économique : elles avaient une belle qualité visuelle, se conservaient très bien... Personnellement, je pense que la profession a un peu joué avec le feu à l'époque. Ces variétés ont certainement contribué à tirer le marché vers le bas. L'arrivé des tomates grappe et cocktail, fin des années 90, a rééquilibré la situation.

Cet article est réservé aux abonnés web Fruits & Légumes

Découvrez l'offre web Fruits et Légumes

Accès à tous les articles de la filière
Fruits et Légumes

Accès aux revues numériques sur PC, tablettes et smartphones

Accès newsletters Fruits et Légumes:
L'hebdo Filière
La bimensuelle Bio

Accès à l'ensemble des cotations
Fruits et Légumes

À lire aussi

  • Vignette
    Amorce d'une reprise

    Le marché des produits de saison a eu tendance à se réactiver, vendredi, à l’approche du we

  • Vignette
    un commerce attendu plus actif

    Le contexte s'annonce plus porteur pour les fruits et légumes de saison (asperge, con

  • Vignette
    Asperge

    Tendance: Les apports et les prix se sont stabilisés,

  • Vignette
    Carotte

    Tendance: Les derniers lots du Sud-Ouest ont été faci

  • Vignette
    Chou-fleur

    Tendance: Avec le déclin de la demande intérieure et la pers

  • Vignette
    Concombre

    Tendance: Le marché a conservé une bonne fluidité, su