Aller au contenu principal

Salade : la lutte contre la fusariose à l’essai

Les premiers essais pour contrer la fusariose de la salade ont été conduits en 2016 et renouvelés en 2017. La solarisation tire nettement son épingle du jeu.

La fusariose de la salade est due à un champignon vasculaire, Fusarium oxysporum f. sp lactucae, qui colonise les vaisseaux de la plante et bloque ainsi la croissance des salades (voir encadré et RFL avril 2017). Originaire du Japon, la fusariose de la salade est une maladie émergente diagnostiquée en Italie en 2002 (en Lombardie, Piemont et Emilie-Romagne), au Portugal en 2004, puis en Europe du Nord (Pays-Bas, Belgique) en 2013. Les premières détections ont été faites en France en 2015 dans les Alpes-Maritimes, et la maladie s’est très vite propagée avec 16 cas recensés dans différentes régions en 2016. Les cas ont été observés en Corse, en Paca, en Occitanie, en Auvergne-Rhône-Alpes, en Bourgogne-Franche-Comté et en Ile-de-France.

Cet article est réservé aux abonnés web Fruits & Légumes

Découvrez l'offre web Fruits et Légumes

Accès à tous les articles de la filière
Fruits et Légumes

Accès aux revues numériques sur PC, tablettes et smartphones

Accès newsletters Fruits et Légumes:
L'hebdo Filière
La bimensuelle Bio

Accès à l'ensemble des cotations
Fruits et Légumes

À lire aussi

  • Vignette
    Amorce d'une reprise

    Le marché des produits de saison a eu tendance à se réactiver, vendredi, à l’approche du we

  • Vignette
    un commerce attendu plus actif

    Le contexte s'annonce plus porteur pour les fruits et légumes de saison (asperge, con

  • Vignette
    Asperge

    Tendance: Les apports et les prix se sont stabilisés,

  • Vignette
    Carotte

    Tendance: Les derniers lots du Sud-Ouest ont été faci

  • Vignette
    Chou-fleur

    Tendance: Avec le déclin de la demande intérieure et la pers

  • Vignette
    Concombre

    Tendance: Le marché a conservé une bonne fluidité, su