Aller au contenu principal

"TFL1 semble être un gène clé de l’alternance du pommier"

Les mécanismes moléculaires de l'induction florale pourraient permettre de mieux comprendre l'alternance. © DR

Témoignage de Jens Wünsche, chercheur en physiologie des plantes à l'université de Hohenheim à Stuttgart (Allemagne).

« L’alternance des arbres fruitiers coûte entre 45 et 50 millions d’euros à l’industrie des fruits chaque année en Allemagne. L’éclaircissage des fleurs et des fruits est efficace pour la limiter en cassant son cycle, mais cette pratique demande du temps et coûte cher. La principale cause de l’alternance est peut-être à chercher du côté de l’induction florale. En effet, la croissance du fruit et la formation des boutons floraux sont deux processus compétitifs. Des travaux sont en cours pour mieux comprendre les mécanismes moléculaires de l’alternance et ainsi aider la sélection de variétés de pommier non alternantes.

Cet article est réservé aux abonnés web Fruits & Légumes

Découvrez l'offre web Fruits et Légumes

Accès à tous les articles de la filière
Fruits et Légumes

Accès aux revues numériques sur PC, tablettes et smartphones

Accès newsletters Fruits et Légumes:
L'hebdo Filière
La bimensuelle Bio

Accès à l'ensemble des cotations
Fruits et Légumes

À lire aussi

  • Vignette
    Amorce d'une reprise

    Le marché des produits de saison a eu tendance à se réactiver, vendredi, à l’approche du we

  • Vignette
    un commerce attendu plus actif

    Le contexte s'annonce plus porteur pour les fruits et légumes de saison (asperge, con

  • Vignette
    Asperge

    Tendance: Les apports et les prix se sont stabilisés,

  • Vignette
    Carotte

    Tendance: Les derniers lots du Sud-Ouest ont été faci

  • Vignette
    Chou-fleur

    Tendance: Avec le déclin de la demande intérieure et la pers

  • Vignette
    Concombre

    Tendance: Le marché a conservé une bonne fluidité, su